Tables rondes et rencontres

Lun 28/02/2022

de 14:00 à 18:00

à Anis Gras, le Lieu de l’Autre (salle L’Orangerie)
55, av Laplace à Arcueil (94)
Accès : à 20 min. de Châtelet par RER B, station « Laplace ».

Accès à distance via une conférence téléphonique : 01 84 23 19 27.

Rencontre à l’occasion du lancement du Labo « Avoir Lieu » Val-de-Marne / Paris :

Julien Daillère, Artiste-chercheur à l’initiative du programme « Avoir Lieu », présentera les grandes lignes de cette recherche sur les formes alternatives de spectacle vivant qui se sont développées lors de la crise sanitaire, ainsi que les résultats du Labo « Avoir Lieu » Puy-de-Dôme de janvier 2022.

Arianna F. Grossocordón, Metteuse en scène, évoquera un dispositif d’écriture en arborescence pour faciliter l’interactivité du public en ligne et/ou en présentiel.

Mathilde Gentil, Artiste multimédia, évoquera les enjeux d’interactivité, de lien au spectateur et de low-tech en évoquant la création de Minimax, un spectacle entre performance et retro-gaming sur minitel.

Ces présentations seront suivies d’un échange avec le public et d’une collecte d’idées concernant des dispositifs en présentiel covid-compatible et en distanciel pour alimenter le travail des équipes accueillies par ce nouveau Labo « Avoir Lieu » et dont les restitutions sous la forme du spectacle « Avoir Lieu / tentatives » seront proposées samedi 05 mars après-midi dans les espaces partenaires.

Pour accès sur place ou à distance (infos sur l’accès à distance à venir ici et envoyées aux personnes inscrites), inscription gratuite ici : https://framaforms.org/inscription-au-lancement-du-labo-avoir-lieu-val-de-marne-paris-1645404475

Lun 24/01/2022

de 14:00 à 17:00

au Lieu Dit, 10 rue Fontgiève, à Clermont-Ferrand (63)
(ancien Petit Vélo)

Rencontre à l’occasion du lancement du Labo « Avoir Lieu » Puy-de-Dôme :

Julien Daillère, initiateur du programme, Clotilde Amprimoz et Yolande Barakrok, membres du comité de pilotage, présenteront le programme « Avoir Lieu » et les axes de recherche qui y sont associés.

Dorothée Machet, co-directrice du Centre culturel le Bief, à Ambert, présentera leur initiative « Les vitrines qui parlent » pour un échange sur les spécificités d’un partage des arts en vitrine.

Le groupe Terrain Connu présentera un projet autour de la question : « Qui mieux qu’un SDF peut vous faire visiter la ville? »‘. Ils sont à la recherche d’un dispositif d’accompagnement de la visite.

Suivra un temps de réflexion collective pour rebondir sur cette recherche et, indépendamment d’elle et plus largement, pour identifier les pistes d’expérimentation sur lesquelles travailleront les équipes du Labo, parmi les formes alternatives de partage des arts en présentiel covid-compatible (en vitrine, en drive-in, à la porte, à la fenêtre, au balcon, en déambulation, en plein air, avec souvent un aménagement spécifique de la circulation des publics et/ou une réduction des jauges) et en distanciel (avec une attention particulière pour le distanciel non-numérique comme l’audio du téléphone et la radio, ainsi qu’un numérique si possible hors écran pour le jeune public.

Ven 12 et sam 13/11/2021

à La Cour des Trois Coquins, Clermont-Ferrand (63)

Journées de découverte des axes de recherche du programme « Avoir Lieu »

Lors de deux demi-journées (programme détaillé et horaires à venir, en après-midi), vous pourrez :

  • découvrir nos axes de recherche et les pistes d’expérimentation que nous souhaitons engager en laboratoire en 2022, peut-être à vos côtés
  • connaître des initiatives artistiques et culturelles que nous avons repérées et que nous souhaitons partager avec vous
  • présenter aux personnes présentes vos propres formes alternatives de spectacle vivant mises en place depuis le début de la crise sanitaire (nous contacter avant le 15 décembre pour participer)

Journées conçues par Julien Daillère et Pauline Vigey, avec la participation de Céline Ahond et Clotilde Amprimoz, membres du comité de pilotage du programme « Avoir Lieu ».

Entrée libre, merci de réserver par mail à contact@lamargeheureuse.com ou bien au téléphone : 06 65 90 03 15.

Ven 07 et Sam 08/05/2021

10:00 – 17:00

à Anis Gras, le lieu de l’autre, Arcueil (94)

Atelier de sensibilisation aux 2 axes de travail du programme « Avoir Lieu »

Organisé par La TraverScène et Anis Gras – le Lieu de l’Autre, partenaires du programme « Avoir Lieu » 2021/22.

Organisation d’une session de travail sur 2 jours, en priorité pour les artistes résidents d’Anis Gras – le Lieu de l’Autre, à Arcueil (94). Cette action vise à faire connaître le programme « Avoir Lieu » dont Anis Gras – le Lieu de l’Autre accueillera des sessions de travail en 2021/22.

Mer 05/05/2021

14:30 – 16:00

Podcast (conf. téléphonique) :

Table-ronde « Spectacle vivant et téléphone »

Organisée par La TraverScène via le Centre Dramophonique National Le allÔ, en tant que partenaire du programme « Avoir Lieu » 2021/22.

En amont du programme « Avoir Lieu », notre partenaire propose une table ronde sur le thème « Spectacle vivant et téléphone » (canal distanciel non numérique via l’audio du téléphone) afin de donner la parole à 4 personnes impliquées dans cette pratique. Depuis la théâtrophone (qui n’était pas vraiment un téléphone) grâce auquel Marcel Proust écoutait les opéras de Wagner, la vie culturelle est ponctuée d’initiatives artistiques qui se sont construites autour du téléphone. Une introduction stimulante au programme « Avoir Lieu » pour 2021/22.

Avec la participation de : Thierry Robert, comédien, compagnie DF ; Charlotte-Amélie Veaux, exploratrice d’expériences immersives avec UXmmersive et co-fondatrice d’Onyo, le monde inouï ; Valérie Vogt, comédienne et intervenante pour « Au creux de l’oreille » porté par La Colline ; Céline Ahond, Artiste visuelle et performeuse.

Voir le minutage des interventions et thèmes abordés.

Déroulé avec notions clés et références citées :

TR : Thierry Robert, comédien, compagnie DF
CAV : Charlotte-Amélie Veaux, exploratrice d’expériences immersives avec UXmmersive et co-fondatrice d’Onyo, le monde inouï
VV : Valérie Vogt, comédienne et intervenante pour « Au creux de l’oreille » porté par La Colline
CA : Céline Ahond, Artiste visuelle et performeuse.
JD : Julien Daillère, modération.

00:00 : JD / Mot d’accueil
03:20 : JD / Présentation de Thierry Robert (TR)
04:30 : TR / « Les Anatolies » par téléphone, 10 professionnels et 40 amateurs : https://www.dfcompagnie.com/saison-18-19-c
06:40 : TR / « un public singulier » / « seul »
08:08 : TR / la lecture au téléphone n’est pas un acte théâtral
09:00 : TR / « une relation intime »
09:55 : JD / Question à TR sur un rapprochement de l’acte théâtral à travers le développement de l’interactivité via des conférences téléphoniques
10:38 : TR / Réponse : « une forme vivante différente » par téléphone
13:32 : JD / Présentation de Charlotte-Amélie Veaux (CAV)
14:30 : CAV / Les expériences immersives autour du monde
16:08 : CAV / Présentation d’une forme par téléphone : Candle House Collective : https://candlehousecollective.com/
17:37 : CAV / Candle House Collective : intimité, langage corporel invisible
19:49 : CAV / Candle House Collective : l’anonymat du téléphone
20:48 : CAV / Telelibrary : une fausse machine présentée comme un service de lecture par téléphone : https://www.yannickto.com/telelibrary
23:40 : CAV / Telelibrary : improvisation et interactivité
24:50 : CAV : détournement du médium téléphone, cohérence entre dispositif et contenu
26:00 : CAV / Intimité, quotidien du téléphone, distance, interactivité, tête-à-tête
26:57 : CAV / Liberté d’imaginaire grâce à l’audio sans image
27 :30 : CAV / Intégration du téléphone dans des dispositifs plus vastes : Pandora Network : http://pandoranetwork.online/
28 :38 : CAV / Intégration du téléphone dans des dispositifs plus vastes : Enterre-moi mon amour : https://www.arte.tv/sites/webproductions/enterre-moi-amour/
30 :00 : JD / Comment nommer l’expérience ressentie ?
30:18 : CAV / « performance », « jeu », « zone de flou », « fiction interactive » et théâtre par « sentiment de présence »
32 :06 : JD / Présentation de Valérie Vogt (VV)
33:40 : VV / Lectures de textes via le Théâtre de La Colline
35:00 : VV / Rencontre avec la professeure de français Murielle Faure : lecture de textes pour des élèves en apprentissage du français
36:07 : VV / Genèse d’une action d’éducation artistique et culturelle par téléphone, intimité à distance, autour de « Zone à étendre » de Mariette Navarro : https://www.colline.fr/sites/default/files/cp-creux-oreille-grenoble.pdf
38:12 : VV / téléphone et théâtre : trac, inconnu, improvisation, le charnel dans la voix
39:49 : JD / Question sur les aspects techniques des enregistrements par téléphone
40:09 : VV / Enregistrement sur un répondeur du Théâtre de La Coline. Podcast disponible : https://podcast.ausha.co/au-fil-des-classes-le-podcast-de-lyceens/au-creux-de-l-oreille-projet-d-education-artistique-et-culturelle
41:30 : VV / Toucher de nouveaux publics et conter par téléphone : ehpad, hôpitaux, etc.
42:41 : CAV / Question à VV et TR sur l’éventuelle poursuite d’actions par téléphone après la réouverture des théâtres
43:42 : VV / Indépendamment de la pandémie, le téléphone est une autre forme d’art
44:33 : CAV / Aller à la rencontre des publics « empêchés » : comment faire connaître ces initiatives auprès des écoles, hôpitaux, ehpad, prisons ?
45:52 : JD / Comme le numérique, le téléphone s’affranchit du local et du territoire, et cela pose la question de la visibilité
46:29 : VV / Le téléphone n’a pas de frontières / Le téléphone ne ment pas
47:18 : CAV / Faire savoir au public que le téléphone n’est pas un sous-théâtre et développe son propre langage
48:35 : VV / « L’aventure a débouché sur un petit objet sonore » avec « les retours jeunes gens, des élèves » (action du Théâtre de la Colline) : Podcast disponible (même lien que ci-dessus) : https://podcast.ausha.co/au-fil-des-classes-le-podcast-de-lyceens/au-creux-de-l-oreille-projet-d-education-artistique-et-culturelle
51:12 : JD / « une autre forme de rituel dans la rencontre » / évolution du théâtre de la forme à la relation proposée au public
52:35 : JD / Présentation de Céline Ahond (CA)
54:03 : CA / La performance : le vivant dans les arts visuels / parler est-il une écriture ? / Le téléphone comme fil conducteur de son travail
55:40 : CA / L’inconnu qui appelait toutes les Céline de Strasbourg
56:19 : CA / Marches publiques et cabines téléphoniques qui sonnent
57:57 : CA / « Créer de la situation de performance qui dit se voir en train de regarder » / la puissance du téléphone : « l’image mentale »
58:42 : CA / Création d’une ligne téléphonique parallèle pour des actions artistiques avec affichage du numéro dans l’espace public (panneaux, stickers)
01:02:08 : CA / Exposition « Sans contact » pendant le confinement : un serveur vocal interactif qui renvoie vers d’autres numéros de téléphone
01:03:29 : CA / Des téléphones en carton dans une maison d’arrêt
01:04:40 : JD et CA / Le téléphone : premier théâtre des enfants, le « semblant pour de vrai »
01:05:45 : CA / Le geste de tenir un téléphone engage le corps : « une écriture par l’oralité »
01:06:45 : CA / Barbara Stiegler et le contact avec les étudiants d’université / téléphone et pouvoir sur le corps
01:08:51 : CAV / Téléphone et visioconférence / L’impensé des cours sur Zoom : podcast « Le code a changé » de Xavier Delaporte, épisode notamment sur les cours en Zoom : https://www.franceinter.fr/emissions/le-code-a-change/coince-dans-zoom-avec-hubert-guillaud
01:11:55 : CA / Le rapport autoritaire au corps par l’image
01:12:17 : VV / L’échec d’un rassemblement sur Zoom après une action menée au téléphone : le poids de l’image, sans la magie du téléphone
01:14 :08 : JD / Le téléphone débarrasse du choix de priver l’autre de son image, pas d’enjeu
01:15:35 : CAV / En visioconférence : le reflexe de regarder sa propre image, de la contrôler / Détournement de l’attention / Intrusion dans l’intime
01:17:45 : JD / Visioconférence et selfie
01:20:10 : JD / Textes lus aux personnes décrochant le combiné d’une cabine téléphonique par Emmanuel Lambert : « Quelque part, une cabine… » : https://www.bullesdezinc.fr/cabinetelephonique
01:21:10 : CA / « La place du téléphone dans notre rapport à l’image » / Le téléphone comme « ellipse », « hors champs », « imaginaire » notamment dans le cinéma
Conclusion.

Groupe Facebook « Artistes au téléphone » : https://www.facebook.com/groups/artistes.au.telephone/
Avec les soirée Jeudi Ouvert chaque jeudi de 21:00 à 22:30 au 04 44 05 01 94.

Centre Dramophonique National Le allÔ : http://www.cdn-leallo.fr/

Lun 03/05/2021

14:30 – 17:00

via Zaoum – Espace d’artistes, Clermont-Ferrand (63)

via Anis Gras, le Lieu de l’Autre, Arcueil (94)

Table-ronde « Spectacle vivant et vitrines »

Organisée par La TraverScène et Anis Gras – le Lieu de l’Autre, partenaires du programme « Avoir Lieu » 2021/22.

En amont du programme « Avoir Lieu », nos partenaires proposent une table ronde sur le thème « Spectacle vivant et vitrines » afin de donner la parole à six artistes et représentant.e.s de structures culturelles accueillant des propositions artistiques en vitrines. Ces échanges seront l’occasion d’une réflexion sur la place des artistes en vitrines, les imaginaires qui y sont associés et le contexte dans lequel s’inscrivent ces démarches artistiques. Ces retours d’expériences proposeront des exemples concrets de dispositifs mis en place pour répondre aux contraintes inhérentes à cet espace particulier. Ils constituent une introduction stimulante au programme « Avoir Lieu » pour 2021/22.

Via Zaoum – Espace d’artistes : Marion Arnoux, en charge de la direction artistique et de la coordination à Zaoum – Espace d’artistes ; Yolande Barakrok, scénographe, « Les Vitrines Intérieures », compagnie Les Barbaries de Barakrok ; Barthélemy Bompard, metteur en scène, « Tout va bien », Cie Kumulus ; modération : Julien Daillère.

Via Anis Gras, le Lieu de l’Autre : Ségolène Thuillart, performeuse multicasquettes ;  Antoine Cafaro et Ellen Huynh Thien Duc de la Compagnie Les Buveurs de Thé ; modération : Pauline Redeger et Lila Giraud.

Voir le minutage des interventions.

00’02’25 Yolande Barakrok, scénographe avec « Les Vitrines intérieures » de la compagnie Les Barbaries de Barakrok
00’14’38 Barthélémy Bompard, metteur en scène avec « Tout va bien » de la Cie Kumulus
00’26’25 Marion Arnoux, directrice artistique et coordinatrice à Zaoum – Espace d’artistes
00’38’30 Temps d’échanges
00’49’30 Lila Giraud, Chargée des relations avec les publics d’Anis Gras et Pauline Redeger, Chargée de médiation et de l’Autre lieu d’Anis Gras
00’56’15 Ségolène Thuillart performeuse multi casquettes
01’12’17 Antoine Cafaro et Denis d’Yvoire, compagnie des Buveurs de thé
01’23’10 Temps d’échanges